Nathaniel Olympio : « Les Togolais sont devenus des prisonniers dans leur propre pays »

55


La délivrance des pièces d’identité aux Togolais est un sujet qui tient vraiment à cœur les responsables du « Parti des Togolais ». Dans une interview accordée à la chaîne EU Reporter, Nathaniel Olympio, président dudit parti, est revenu sur le sujet.

D’entrée de jeu, l’ancien leader de la C14 a fait, sans détour, l’état des lieux de la situation politique togolaise, avec la confiscation du pouvoir politique par la famille Gnassingbé depuis plus d’un demi-siècle.

« Au Togo, nous avons une même famille qui dirige le pays depuis plus de 53 ans. Malheureusement, le passage de père en fils ne se fait pas de manière démocratique, mais plutôt par coup d’Etat. Les Togolais veulent simplement un environnement politique qui change et une alternance à la tête de l’Etat qui se fasse de manière pacifique. Ils veulent avoir des dirigeants qui leur accordent la possibilité de s’épanouir, la possibilité de contribuer à la richesse nationale. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas », a déclaré Nathaniel Olympio.

Revenant sur le problème épineux de la délivrance des pièces d’identité, le président du Parti des Togolais estime que 85% des Togolais n’ont pas de carte d’identité. « Comment ont peut être citoyen sans être reconnu par l’Etat si cet Etat refuse de donner un acte de naissance et une carte nationale d’identité ? C’est d’abord une question de droit naturel, mais aussi de sécurité nationale. Les Togolais sont devenus des prisonniers dans leur propre pays. L’UE doit avoir un regard très précis sur la question des cartes nationales d’identité », a-t-il souligné.

L’opposant au régime de Faure Gnassingbé est également revenu sur la menace terroriste au nord du pays. Et il propose des approches de solution.

Suivez plutôt!

Godfrey Akpa/UE Reporter

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here