Nathaniel Olympio diagnostique le discours de Faure Gnassingbé

0
638


Le président intérimaire du Parti des Togolais analyse le discours à la nation de Faure Gnassingbé prononcé dans le cadre de la célébration du 58è anniversaire de l’indépendance du Togo.

S’exprimant sur les antennes de Rfi, Nathaniel Olympio est revenu sur l’intervention du chef de l’Etat à l’occasion de la fête du 27 avril.

Selon lui, « à partir du moment où le chef de l’Etat s’accroche à respecter le délai constitutionnel, c’est-à-dire à organiser des élections au mois de juin-juillet de cette année, on comprend aisément que toute la revendication qui consiste à revoir le cadre électoral sont des choses qui ne le préoccupent pas ».

« Il veut passer outre. Il veut organiser des élections dans des conditions opaques pour encore avoir des fraudes qui leur permettront d’avoir une mainmise sur l’exécutif et sur le législatif », assène-t-il.

Nathaniel Olympio précise que le cadre électoral doit d’abord être assaini « à tête reposée » de façon à ce que les institutions intervenant dans l’organisation des élections puissent jouer correctement leur rôle.

Et de rappeler : « Il faut absolument que, si nous voulons sortir de cette crise, on puisse avoir une élection propre qui va départager les Togolais, les acteurs politiques au Togo, et qui donnera des résultats que personne ne contestera ».

Le dialogue politique entamé le 19 février, avec la facilitation du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, pour une sortie de crise est pour le moment constipé. C’est dans ce contexte que Faure Gnassingbé annonce la tenue des élections prochaines.

A.H.

Source : www.icilome.com