Mozambique: manifestations suite à l’assassinat d’un maire

L’élu de l’opposition connu pour ses prises de position contre la corruption a été abattu mercredi.

Le meurtre de Mahamudo Amurane a provoqué des manifestations dans plusieurs quartiers de Nampula.

La police a procédé à des tirs de sommation pour disperser les habitants en colère pour ramener le calme.

Elu maire de la ville, en 2013, Mahamudo Amurane avait déclaré la guerre contre la corruption.

Cet élu de l’opposition avait notamment dénoncé les pratiques néfastes de certains fonctionnaires locaux.

Amnesty International a salué la mémoire d’un homme qui, selon elle se serait courageusement attaqué de front à la corruption.

L’an dernier, Mahamudo Amurane avait fini par quitter son parti et annoncé qu’il briguerait, en tant qu’indépendant, un nouveau mandat à la tête de la municipalité lors des élections locales de 2018.

Le Mozambique occupe le bas du classement mondial annuel de perception de la corruption établie par l’ONG Transparency International, le pays se trouve au 142ème rang sur 176.

CamerounWeb.com