Mort massive des poissons dans le lac Toho: l’hypothèse d’un empoisonnement écartée

0
900

Le 18 mai dernier, des milliers de poissons sont morts dans le lac Toho dans la commune d’Atiémé, à la frontière entre le Togo et le Bénin (ndlr, préfecture de Bas-Mono). Et les autorités ont promis faire plus de lumière sur cette mort mystérieuse.

Depuis le 21 mai, des analyses sont faites sur différents échantillons par les autorités béninoises. Et déjà, l’hypothèse d’un empoisonnement est écartée. Selon les analystes, la cause de l’intoxication est inhérente au lac.

« Au regard du phénomène (mort massive), on pourrait penser à une intoxication aiguë par contamination chimique venant d’une source endogène au lac par infiltration souterraine. Une recherche des molécules sulfureuses (en cours au niveau du laboratoire) pourrait aider à confirmer cette hypothèse », lit-on dans la correspondance du Laboratoire Central de Contrôle de la Sécurité Sanitaire des Aliments (LCSSA) adressée au ministre en charge de l’Élevage du Bénin.

Dès lors que les tests (l’eau, les poissons et les sédiments) n’ont rien donné de probant, les populations doivent redoubler de vigilance pour éviter un empoisonnement. L’alerte lancée par les autorités togolaises court toujours.

M E

Source : www.lomechrono.com