Mobilisation du peuple togolais pour sa libération : L’unicité d’action de l’opposition doit être sincère

Au-delà de la mobilisation, du désir du peuple togolais de se libérer de la tyrannie du régime cinquantenaire qui régente le Togo, surtout de la volonté de l’opposition de se mettre ensemble pour mener la lutte, comme le démontre la conférence du CAP 2015 et du PNP ce mardi, il est opportun de s’attarder sur la sincérité qui devrait guider les actions de chaque leader de l’opposition, quel que soit son parti.

90% des questions qu’ont posées les journalistes aux responsables du CAP 2015 et du PNP mardi à trait à l’absence du Groupe des 6 (FDR, ADDI, MCD, Parti des Togolais, Togo Autrement et Les Démocrates) à cette conférence de presse. Il apparaît clairement que ce regroupement de partis n’avait pas été avisé de l’initiative, et pourtant, le Groupe des 6 est devenu depuis la conférence de presse conjointe de juin dernier, un partenaire du CAP 2015.

Ces 6 partis politiques qui ont réveillé la classe politique, après l’élection présidentielle de 2015, en se mettant ensemble, s’est rapproché du CAP 2015, avec un document de plaidoyer sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles pour lequel il a battu campagne auprès des représentations diplomatiques et des forces vives de la nation. On se rappelle, l’alliance CAP 2015-G6 est alors né de ce rapprochement. Pour de nombreux observateurs, les deux blocs marchent ensemble, et donc peuvent élaborer une stratégie commune pour la libération du Togo, un vœu auquel le peuple togolais aspire.

La mobilisation du PNP le samedi 19 août dernier montre à suffisance que nul n’a le monopole de la rue. Et l’idéal serait que les leaders de l’opposition se mettent ensemble en vue de coordonner les actions et faire tomber le joug qui pèse sur le peuple togolais. Evidemment, quand on parle de l’unicité d’action, cela ne veut pas dire que les autres doivent s’aligner derrière quelqu’un, comme le pensent certains. Il faut pouvoir apprécier chaque proposition, s’écouter les uns les autres, peser le pour et le contre de chaque proposition et surtout donner la chance à tout le monde de pouvoir faire sortir le génie qui est en lui. C’est en cela que l’unicité d’action de l’opposition tant souhaitée par les Togolais peut porter ses fruits et constituer un facteur qui ouvrira le chemin vers la libération.

Aujourd’hui, il n’est un secret pour personne que chaque parti politique de l’opposition, en travaillant sur le terrain, peut mobiliser. La conjugaison de toutes ces actions peut donner quelque chose. Et donc l’union doit être sincère et non de façade. Il est clair, dans ce sens, que la conférence de presse de ce mardi sans le Groupe des 6 est une mauvaise stratégie, quoique le CAP 2015 se soit rattrapé en le rencontrant dans l’après-midi (nous reviendrons sur cette rencontre).

Le PNP est à féliciter, en tendant les bras aux autres forces démocratiques, même si au départ il a préféré faire route seul, surtout lorsque le groupe des 6 a fait ses pas vers Tikpi Atchadam.

Tout compte fait, il faut avoir également à l’esprit que la mobilisation seule ne suffit pas. Il faut capitaliser cette mobilisation auprès des représentations diplomatiques, des actions de couloir, comme l’a commencé le Groupe des 6 dans sa démarche. Chacun, vu la mobilisation du peuple aujourd’hui, est tenu d’être sincère.

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.