‘Miliciens’ : ‘les autres cassent, nous on nettoie!’

619

C’est en ces termes que ceux qui sèment la terreur à Lomé depuis ce matin, justifient leurs navettes dans la ville à bord des véhicules de luxe non immatriculés.

Devant quelques caméras à Agoè Zongo, ils sont descendus puis se mirent à désengorger la route nationale N°1 où brûlaient encore des pneus. Puis, l’un d’eux, la cagoule bien ajustée à l’allure du chef d’équipe, lance : filmez bien ! Vous voyez notre travail ? Les gens veulent détruire ce pays. Les autres cassent, nous on nettoie.

Puis, il s’est éclipsé dans la fumée noire aux côtés de ses amis qui faisaient déjà ce que les forces de l’ordre font depuis le matin : libérer la voie et favoriser la circulation.

Un geste qui ne nettoie quand même pas des doutes raisonnables sur la sulfureuse réputation de ces gros bras qu’on a signalé dans des maisons, en train de s’en prendre aux honnêtes citoyens.

Pourquoi se munir de gourdins, de massues voire des fusils si on a juste l’intention de nettoyer la voie ? Pourquoi ne pas porter simplement des gilets avec des véhicules bien identifiables quand on joue dans la légalité ? Pourquoi se cacher le visage si on est animé de bonnes intentions?

Une ribambelle de questions qui peuvent permettre à chacun de se faire son opinion.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here