Milices armées en ville, le ministre Yark Damehame interpellé!

Une milice dans un véhicule banalisé sans immatriculation du type TOYOTA Hilux flambant neuve fait la ronde de Lomé depuis ce matin, ciblant surtout les points habituels de rassemblement des manifestants de l’opposition.

Ils sont une vingtaine, tous des gros bras, cagoulés avec des foulards, mais en tenue civile. Ils ont l’air intimidateur, et conduise avec violence dans la circulation.

Ils ne sont pas du tout inquiétés par le dispositif militaire. Ils passent avec des pauses devant les forces de l’ordre et de sécurités. A Atikoumé, ils ont fait plusieurs tours devant les gendarmes, policiers et militaires sans inquiétude.

Le laisser-passer dont dispose ce groupe d’une vingtaine de jeunes qui n’ont pas du tout envie de se faire identifier.

Alerté sur le sujet sur la radio Victoire Fm, le ministre Yark Damehame tentait de justifier la présence de ces milices par le fait que des manifestants tentent de défier l’autorité de l’Etat.

Sans rassurer que ces milices seront appréhendées, le ministre en charge de la Sécurité et de la Protection civile s’est simplement contenté de déploré le bilan des événements depuis lundi nuit.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.