Microfinance : l’encours des crédits en hausse au Togo

Au dernier trimestre 2019, l’encours des crédits des institutions de microfinance (SFD) a connu une hausse annuelle de 18,3% au Togo (par rapport à la même période en 2018), selon les récentes statistiques de la Bceao.


Lire aussi:Malgré la pandémie, les institutions de microfinance aux trousses de leurs débiteurs

C’est la deuxième plus importante progression annuelle dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), juste derrière le Mali (+26,7%). Et devant la Côte d’Ivoire (+16,9%), le Sénégal (+5,0%), le Burkina (+4,6%) et le Niger (1,4%). En contraste, une contraction a été notée en Guinée-Bissau (-29,1%) et au Bénin (-2,6%).

Cet encours a connu une progression de 10%, par rapport à son niveau à fin décembre 2018. Dans l’ensemble de l’Uemoa, le total se chiffre à 1 555,6 milliards FCFA. 

Lire aussi:Togo: les microfinances touchées par le Coronavirus

Dans le détail, la moitié des prêts se compose de crédits à court terme. De leur côté, « les prêts à moyen et long terme représentent respectivement 31,3% et 18,6% sur la période sous revue. », souligne ainsi la Bceao. Et en termes de comparaison par genre, il ressort que les hommes ont bénéficié de 57,6% de ces facilités, contre 30,3% pour la clientèle féminine, et 15,6% pour les groupements.

Ayi Renaud Dossavi

Togofirst.com

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.