Mettre fin aux violences sur les stades: le « civisme » peut être la voix du salut selon Eric Matchame

Mettre fin aux violences sur les stades: le « civisme » peut être la voix du salut selon Eric MatchameLes violences sur les terrains de football sont de plus en plus légions lors des championnats nationaux de football. A maintes reprises, la Fédération Togolaise de Football (FTF) a sanctionné les auteurs mais le message ne semble pas passer. Face à cette situation, un togolais arbitre fédéral vivant en France tente d’apporter sa solution.

C’est à travers un tournoi de football dénommé « Non à la violence sur les stades » qu’Eric Matchame entend sensibiliser et éduquer les acteurs du football togolais. « C’est mon combat pour la stabilité des sports dans mon pays… j’ai la conviction que ce combat est aussi celui de tout le monde. « Non à la violence sur les stades » est pour moi, ma façon de faire comprendre que le civisme peut être la voie du salut », a-t-il indiqué.

Selon lui, les arbitres, dirigeants, supporters, le public et les médias audiovisuels méconnaissent les textes et lois du jeu, ce qui est à l’origine des violences sur les terrains. M. Matchame ambitionne réduire de 50% les violences sur les stades à l’horizon 2023 pour l’équilibre du football togolais.

Le tournoi « Non à la violence sur les stades » est organisé dans le pays depuis 2011.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.