Mettre fin aux violences sur les stades: le « civisme » peut être la voix du salut selon Eric Matchame

25

Mettre fin aux violences sur les stades: le « civisme » peut être la voix du salut selon Eric MatchameLes violences sur les terrains de football sont de plus en plus légions lors des championnats nationaux de football. A maintes reprises, la Fédération Togolaise de Football (FTF) a sanctionné les auteurs mais le message ne semble pas passer. Face à cette situation, un togolais arbitre fédéral vivant en France tente d’apporter sa solution.

C’est à travers un tournoi de football dénommé « Non à la violence sur les stades » qu’Eric Matchame entend sensibiliser et éduquer les acteurs du football togolais. « C’est mon combat pour la stabilité des sports dans mon pays… j’ai la conviction que ce combat est aussi celui de tout le monde. « Non à la violence sur les stades » est pour moi, ma façon de faire comprendre que le civisme peut être la voie du salut », a-t-il indiqué.

Selon lui, les arbitres, dirigeants, supporters, le public et les médias audiovisuels méconnaissent les textes et lois du jeu, ce qui est à l’origine des violences sur les terrains. M. Matchame ambitionne réduire de 50% les violences sur les stades à l’horizon 2023 pour l’équilibre du football togolais.

Le tournoi « Non à la violence sur les stades » est organisé dans le pays depuis 2011.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here