Médiation Mali-Côte d’Ivoire : libération de trois soldats ivoiriens

Médiation Mali-Côte d’Ivoire : libération de trois soldats ivoiriens

(Togo Officiel) – Les autorités de la transition malienne ont libéré, “à titre humanitaire”, 03 militaires féminins ivoiriens, faisant partie des 49 interpellés début juillet à Bamako et détenus au Mali. L’annonce officielle a été faite samedi à Lomé, à la faveur d’un point de presse conjoint réunissant les ministres des affaires étrangères du Togo et du Mali, et le Directeur de cabinet du Président ivoirien.

Ce geste intervient, grâce à la facilitation conduite par le Togo et l’implication du chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé dans la résolution de cette affaire.

La République de Côte d’Ivoire déplore que des manquements et des incompréhensions aient été à l’origine de cet événement fortement regrettable. La République de Côte d’Ivoire, soucieuse de maintenir des relations de bon voisinage avec le Mali, s’engage à respecter les procédures des Nations Unies ainsi que les nouvelles règles et dispositions maliennes édictées, relatives au déploiement des forces militaires au Mali. Enfin, afin d’aplanir les divergences existantes et de contribuer ainsi à la préservation de la paix et de la stabilité dans la sous région, la République de Côte d’Ivoire s’engage à poursuivre, de manière transparente et constructive avec le Mali, les échanges et les discussions sur tous les sujets d’intérêt commun”, a souligné dans son intervention Fidèle Sarassoro.

Le Togo, pour sa part, a remercié les différents acteurs impliqués dans le processus et en appui à sa médiation, et a surtout réaffirmé sa disponibilité ainsi que sa détermination à œuvrer pour un dénouement heureux.

Les discussions sont en cours pour que très rapidement, les autres militaires en détention puissent recouvrer la liberté”, a d’ailleurs précisé le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey.

Les soldats libérés ont été remis à la partie ivoirienne à Lomé.

Lire aussi

Médiation Mali-Côte d’Ivoire : Robert Dussey reçu à Abidjan

Source : RepubliqueTogolaise.com