Me Yawovi Agboyibo aussi contre le référendum de l’UNIR

Le scrutin référendaire que propose le parti présidentiel pour faire passer sa révision constitutionnelle n’est pas le bienvenu, selon Me Yawovi Agboyibo, président du Comité d’action pour le renouveau (CAR).

Reçu sur une radio privée hier, l’avocat rappelle l’importance de la Constitution de 1992, obtenue à la suite de longues luttes. Il regrette que le RPT, ancêtre de l’UNIR, ait bidouillé la loi fondamentale en 2002.

L’ancien Premier ministre est contre toute idée de référendum pour faire passer la révision constitutionnelle unilatérale alors que l’opposition exige le retour de la version originelle de 1992.

« Il nous appartient de faire entendre à notre peuple et à la Communauté internationale que ce référendum n’a aucun sens, et que nous devons tout faire pour l’éviter et régler le problème togolais autrement », rappelle-t-il.

Selon lui, Tikpi Atchadam « a eu le mérite d’avoir perçu une autre façon d’aborder le problème togolais qui est le rétablissement de la Constitution de 1992 ».

Toutefois, ajoute-t-il, en plus des manifestations, il faut associer le dialogue.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.