Mauvaise gestion à la Direction de l’Education Golfe et Lomé Commune : Les autres départements ministériels bientôt audités

0
698

Suite à un audit comptable et financier mené au sein de la Direction régionale de l’Education Golfe et Lomé Commune, des cas de mauvaises gestions des allocations financières de l’Etat ont été attestés. Le Conseil des Ministres a décidé de remettre cette affaire à la justice togolaise pour dire le droit.

L’audit a pris en compte les diverses allocations de l’Etat au ministère de l’Education en général et à la Direction régionale de l’Education Golfe et Lomé Commune en particulier.

Il s’est révélé « un certain nombre d’irrégularités dans la gestion financière, y compris le non-respect des procédures de dépenses publiques », a constaté le Conseil des ministres.

Comme solution à cette mauvaise gestion, l’on apprend que des recommandations ont été formulées, afin de remédier à cette situation.

Les « personnes incriminées » devront payer le déficit constaté.
« La personne mise en cause au niveau de la Direction régionale Golfe et Lomé commune est à la disposition de la justice afin qu’elle réponde de ses actes », lit-on dans le communiqué.

Le Conseil a également annoncé que cet audit sera étendu à toutes les structures impliquées dans la gestion des ressources financières de tous les départements ministériels.

M E

icilome.com