Mauritanie, Bénin, Nigéria, gagnants du Hackathon 2023 au Togo

0
2097

La deuxième édition du Hackathon de la CEDEAO, qui s’est tenue à Lomé, a pris fin le vendredi 20 octobre 2023, mettant en lumière les talents remarquables des jeunes amateurs de cybersécurité venus de toute l’Afrique de l’Ouest. L’événement a rassemblé des participants de 11 pays qui ont rivalisé lors d’une course effrénée de résolution de problèmes numériques pendant 48 heures.

Dans l’apothéose de l’événement, l’équipe de la République islamique de Mauritanie, connue sous le nom de “Deylol”, a émergé victorieuse en remportant la première place avec un impressionnant score de 6750 points. Leur victoire s’est accompagnée d’une récompense substantielle : un chèque de 10 000 dollars, des kits de certification et des ordinateurs portables pour chaque membre de l’équipe. L’équipe du Bénin, connue sous le nom de “N4tion”, a décroché la deuxième place avec 6650 points, ce qui leur a valu un chèque de 8 000 dollars et des kits de certification. L’équipe nigériane, judicieusement nommée “Error”, a pris la troisième place avec 6250 points et s’est vu décerner un chèque de 6 000 dollars ainsi que des kits de certification.

Par ailleurs, Miss Elizabeth Sheriff de Sierra Leone s’est distinguée en tant que meilleure participante féminine de l’événement, recevant un prix de 3 000 dollars. De plus, les huit autres équipes participantes ont chacune reçu un chèque de 1 000 dollars.

Dans son discours de clôture, M. Sediko Douka, Commissaire à l’Infrastructure, à l’Énergie et à l’Économie Numérique, a félicité toutes les équipes concurrentes et salué leur dévouement, leur expertise, leur talent, leur résilience et leur engagement tout au long de la compétition intense. Il les a qualifiés de fierté de l’Afrique de l’Ouest et de modèles pour les amateurs de cybersécurité en herbe.

L’objectif principal du Hackathon de la CEDEAO est de mettre en lumière les défis de la cybersécurité auxquels la sous-région est confrontée tout en encourageant la création de solutions innovantes pour contrer les menaces en ligne. L’événement de cette année a réuni 43 des jeunes les plus talentueux de 11 pays.

Source : icilome.com