Manifestations à Mango, Bafilo et Sokodé : Un premier test de l’opposition au pouvoir

0
536

Les leaders de la Coalition des 14 partis de l’opposition viennent de l’annoncer. Il y aura des manifestations publiques pacifiques à Mango, Bafilo et Sokodé la semaine prochaine.

Les 13, 14 et 16 décembre prochains auront lieu sur toute l’étendue du territoire national, des manifestations publiques pacifiques pour réclamer le retour à la Constitution de 1992, la révision du cadre électoral avec le vote de la diaspora, le déverrouillage des institutions de la République, la libération de tous les prisonniers politiques y compris ceux arrêtés dans l’affaire des incendies des grands marchés de Lomé et de Kara.

La particularité de ces manifestations la semaine prochaine, c’est qu’elles seront organisées aussi à Mango, Bafilo et Sokodé, trois villes assiégées par des militaires et où les marches de l’opposition sont interdites.

Dans ses mesures d’apaisement, le gouvernement avait annoncé la levée de l’état de siège sur ces trois villes. Ces manifestations prévues la semaine prochaine dans ces villes sont un test de l’opposition au pouvoir qui, depuis quelque temps, use de la duplicité dans cette crise.

L’opposition ose croire que cette fois-ci, le gouvernement est de bonne foi, et que les Togolais qui seront dans les rues de ces villes, pourront marcher librement, sans recevoir la visite musclée des militaires et des miliciens qui, il y a quelques semaines, tiraient à bout portant sur les manifestants pacifiques.

Dans tous les cas, on attend de voir cette « bonne volonté » du gouvernement.

I.K

Source : www.icilome.com