Manifestations du PNP : Agbeyomé KODJO juge « légitime » la marche et condamne la répression

388
Manifestations du PNP : Agbeyomé KODJO juge

Le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) de l’ancien Premier ministre Agbeyomé Messan KODJO déplore les violences survenues le 13 avril 2019 dans plusieurs villes du pays en marge de la manifestation du Parti National Panafricain (PNP).

A travers un communiqué rendu public dimanche 14 avril 2019, le MPDD présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite une prompte guérison aux blessés, tout en exprimant toute sa solidarité aux dirigeantes du PNP. La marche organisée par cette formation politique, qui a débouché sur des actes de violence et des arrestations est « légitime », estime le député Agbéyomé.

« Le PNP manifestait pour l’application diligente de la feuille de route de la CEDEAO du 31 juillet 2018, notamment le vote de la diaspora. Cette revendication somme toute légitime, engage les pouvoirs publics et ne devrait souffrir, ni d’aucune restriction, ni faire l’objet d’aucune forme de résistance. Et pourtant on a observé ce samedi 13 avril 2018, un déploiement excessif des forces de sécurité dans quelques localités, la destruction des biens publics et privés, des arrestations et des scènes de violence sur plusieurs théâtres opérationnels occasionnant des blessés graves et une perte en vie humaine ». Tel est le tableau que dresse le MPDD dans son communiqué dont AfreePress a obtenu une copie.

L’ancien Premier Ministre, demande à travers cette sortie, l’ouverture « rapide » d’une enquête dont les conclusions, dit-il, devront être rendues publiques afin de situer les responsabilités et le cas échéant, prendre des sanctions qui s’imposent.

Le parti a, en outre exhorté le gouvernement à l’observance des dispositions constitutionnelles et réglementaires en matière de liberté de manifestation, consubstantielle à la démocratie, afin d’éviter des poussées de colère incontrôlées au niveau des populations susceptibles de conduire à des situations inattendues.

Le MPDD à profité de cette occasion pour inviter les pouvoirs publics à l’ouverture urgente des opérations de recensement des Togolaises et Togolais de l’étranger dans la perspective des prochaines consultations électorales pour permettre, a-t-il insisté à « nos compatriotes de la diaspora de participer au libre choix de leurs dirigeants pour le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit ».

Raphaël A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here