Manifestation du PNP: les Tem vivant en Allemagne s’insurgent contre la répression

0
731

Les réactions continuent toujours par fuser de partout suite à la manifestation du 19 août organisée par le PNP de Tikpi Atchadam. Dernière en date, celle de la communauté Tem de la diaspora d’Allemagne. Dans un récent  communiqué, elle dit s’indigner contre ce qu’elle appelle méthodes violentes et brutales des forces de sécurité à Sokodé.

Pour la communauté Tem  d’Allemagne, la manifestation du 19 août dernier a été une occasion pour les forces de l’ordre de « malmener » les habitants de la ville aux mille mosquées.

Elle parle d’une  « chasse à l’homme, de rafles sauvages de jeunes, de bastonnades même dans des domiciles privés, les mosquées, de patrouilles menaçantes de jour et de nuit opérées par des commandos barbus venus spécialement de Kara, qui n’hésitent pas à interpeler, à bastonner ou à arrêter toute personne habillée en rouge ».

Le communiqué précise également que pas plus que mardi, les violences se sont poursuivies sur les populations avec des fouilles illégales.

« Habits, armoires, certains objets personnels et intimes sont emportés sans que personne n’ait le droit de broncher », déplore- t-elle.

Devant cet état de chose, qu’elle qualifie d’ailleurs de climat de peur à Sokodé, la diaspora Tem d’Allemagne mentionne que l’armée d’un pays, habillée et nourrie par le contribuable doit être au service des populations et les respecter. Aussi, ajoute-t-elle, son rôle n’est pas de se mêler aux activités normalement imparties à la police et à la gendarmerie.

« Nous rappelons au président de fait du Togo, Faure Gnassingbé son rôle qui consiste à incarner la paix et l’unité sur toute l’étendue national », conclut le communiqué.

Rappelons que lors des manifestations de Sokodé, les dérapages ont été notés des deux côtés. Des manifestants ont incendié le poste de commissariat de la localité et ont emporté certains outils des forces de l’ordre. Des motos et voitures avaient été également brûlées.

TogoBreakingNews.info