Manifestation du 12 janvier / La Coalition des 14 contrainte de rester dans les environs du quartier Bè

286

Copyright: africa full success

Les responsables de la Coalition des 14 partis de l’opposition ont souhaité casser avec la routine de ces derniers mois et changer les itinéraires. Pour cette première manifestation de la nouvelle année 2019, ils ont invité les populations dans d’autres artères de la ville de Lomé et appelé les togolais des régions de l’intérieur du pays à suivre le mouvement. Mais, c’est sans compter sur la réaction du ministre Payadowa Boukpessi.

En effet, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales vient d’interdire par un communiqué les manifestations dans les villes de l’intérieur du pays. « Pour l’intérieur du pays, vous avez juste annoncé votre intention d’y organiser les mêmes marches, sans indiquer ni les villes concernées, ni les itinéraires correspondants. En conséquence, les manifestations programmées à l’intérieur du pays pour le samedi 12 janvier ne sont pas acceptées pour manque d’informations légales », lit-on dans la note.

Par ailleurs, les nouveaux itinéraires proposés par la Coalition des 14 sont rejettés par le gouvernement. « Je tiens à vous rappeler que certains tronçons et lieux que vous avez choisis à Lomé ont déjà été utilisés pour les mêmes causes pendant plus de sept mois par votre coalition. Et comme nous avons déjà eu l’occasion de vous le dire, cette utilisation à répétition de ces lieux, a entraîné de la part des riverains concernés des plaintes pour tous les désagréments que cela entraîne », a indiqué le ministre.

Par conséquent, Brigitte Adjamagbo-Johnson et ses collègues n’ont d’autres choix que de se conformer de nouveau aux itinéraires imposés par le gouvernement.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here