Luc Abaki : « Les juges de la cour suprême ont pris sur eux de dire le droit »

0
691
Luc Abaki : « Les juges de la cour suprême ont pris sur eux de dire le droit »

Il est l’un des plus fidèles de l’ancien ministre Pascal Bodjona. Ancien Directeur général du groupe Sud Média (télévision LCF et radio City FM), Luc Abaki se réjouit de ce que la Cour suprême a dit le droit en déboutant Mme Betty Chausson, responsable de l’association « Ensemble, le Togo » qui accuse M. Bodjona de faire du plagiat, en donnant le nom de son association à sa liste électorale.

Hier, la Cour suprême, après la présentation d’un mémoire par les avocats de la défense, a simplement débouté Mme Betty Chausson pour « défaut de qualité d’agir ». Dans ce mémoire, les avocats ont soulevé plusieurs points de droit qui ne permettaient pas de prendre au sérieux la demande de la plaignante. Ils ont réussi à convaincre les juges de la Cour suprême.

« Pendant plus de sept ans, je suis resté aux côtés de Pascal Bodjona et j’ai suivi épisode par épisode tous les soubresauts judiciaires qu’il a connus. Mais il me semble que ce contentieux fabriqué de toutes pièces par des mains obscures était de trop et les juges de la cour suprême ont pris sur eux de dire le droit. Ceci est à mettre à leur actif. Je garde la ferme conviction que c’est le début d’un déclic salutaire pour le Togo, surtout en matière du droit et de la justice », a indiqué Luc Abaki.

Pour lui, les mentalités commencent par changer. « Je pense que les mentalités ont sérieusement commencé à connaitre une mue positive que nous devons saluer », a-t-il ajouté.

Il a ensuite déclaré que l’ancien ministre peut donc poursuivre la course à la Mairie d’Agoè-Nyivé avec sa liste « Ensemble, pour le Togo », sur laquelle on peut retrouver lui-même Luc Abaki, Bruno Fidelis Mensah, Cyr Adomayakpor et d’autres personnalités.

I.K

Source : www.icilome.com