L’ISP interpelle Sélom Klassou sur la grève du Synphot

0
369

Dans une correspondance adressée au premier ministre Sélom Klassou, l’Internationale des Services Publics (ISP, PSI en Anglais) demande au gouvernement togolais de prendre la mesure des grèves qui menacent le secteur de la santé. Il faudra trouver une solution idoine voire durable.

La lettre en date de ce mardi revient sur les mots d’ordre de grève du Synphot et de son sit-in, des signaux pour amener le gouvernement à réagir. Mais l’ISP constate avec regret que « la situation s’est détériorée du fait de votre hésitation à engager le dialogue social, élément fondamental de création d’un cadre propice à la fourniture des soins de santé ».

Le Togo, toujours selon l’ISP a souscrit aux Objectifs du Développement Durable (ODD) qui promeut l’accès aux « soins de santé universelle ». Aussi le Togo, membre de l’UEMOA devrait en principe mettre en application les recommandations en vigueur dans la communauté « sur l’emploi dans le secteur de la santé et la croissance économique, l’initiative working for Health et les recommandations de l’OIT sur l’amélioration des conditions d’emploi et de travail dans les services de santé dont le Togo a participé de façon remarquable à son élaboration ».

« L’internationale des Services Publics a du mal à comprendre votre hésitation à engager le dialogue social nécessaire à la mise en œuvre des décisions prises par les hautes plateformes », lit-on dans le courrier.

Afin d’éviter la dégénérescence de la situation actuelle, l’ISP demande au gouvernement togolais d’aller « à la table des discussions avec le synphot dans le but d’échanger sur les questions soulevées dans les plus brefs délais… et que le Togo saisira cette occasion pour démontrer son engagement à la mise en œuvre des décisions qu’il a lui-même soutenues lors des foras internationaux».

L’Internationale des Services Publics (ISP) est une faitière internationale qui regroupe 150 pays et représente près 24 millions de femmes et d’hommes de par le monde fournisseurs de services publics.

Magnim

Source : www.icilome.com