Libération des 3 prévenus: le SYNPHOT maintient quand même la grève

182

Libération des 3 prévenus: le SYNPHOT maintient quand même la grèveLe personnel de la santé a entamé à partir de ce mardi 13 mars, sa grève de 4 jours à l’appel du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo(SYNPHOT). Il s’agit d’un mouvement d’humeur pour protester contre la garde à vue leur collègue, le professeur Ihou Watéba, vice-doyen de la faculté des Sciences de la Santé à l’Université de Lomé et des deux étudiants.

Hier dans la nuit, le Service de Renseignement et d’Investigation (SRI) a procédé à la libération des trois personnes. Tout en se félicitant de leur libération, Dr Atchi Walla, secrétaire du SYNPHOT indique tout de même que la grève est maintenue.

Selon lui, la prochaine étape à suivre dans cette affaire est de retirer les plaintes contre les 3 prévenus, de manière à ce que l’affaire soit traitée à l’Université de Lomé (UL) par les organes chargés des problèmes académiques.

Aussi, salue-t-il la mobilisation de la communauté universitaire derrière les trois prévenus. En outre, le docteur Walla dénonce l’ingérence des autorités dans les affaires universitaires.

Notons que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le président de l’UL tiennent une réunion ce jour pour trouver des solutions à ce problème.

 

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here