L’examen rapide des réformes serait une bonne chose

151

Les députés se retrouveront le 2 avril pour la première session ordinaire de la législature. L’ordre du jour n’a pas été communiqué pour le moment.

Gerry Taama, président du NET (opposition parlementaire) souhaite que la question des réformes politique soit évoquée rapidement.

‘Il faut que dès le lendemain du 02 avril, ouvrir le chantier des réformes. Certes, ces réformes n’ont rien à avoir avec les élections locales, mais il ne faut pas attendre trop longtemps’, a-t-il déclaré jeudi au micro d’une radio privée.

Il s’est dit surpris de l’annonce faite par les membres de la coalition de l’opposition sur leur participation aux élections locales. ‘Ils avaient boycotté les législatives justement parce que les réformes constitutionnelles n’avait pas été adoptées et maintenant ils vont aux locales sans réformes’, s’est étonné M. Taama.

Republic Of Togo

1 COMMENTAIRE

  1. Commenter : LA CETTE FOIS SI, JE PRESENTERAIS MON FILS A L ELECTION PRESIDENTIELE DE 2020, PUISQUE C EST DEVENU UNE BOUILLABESE ELECTION, TOGO EST UNE REPUBLIQUE ET TOGO N ES PAS UN QUARTIER A CE QUE LES GENS PRENNE LES DECISION SELON LEUR GREE,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here