Les réformes économiques à l’aune de l’évaluation

Un séminaire s’est ouvert hier sur l’analyse de la performance économique. Il s’inscrit dans le cadre de la 14è revue de la mise en œuvre des réformes dans les ministères et dans les institutions de la République.

Présidée par le ministre de la Planification, Kossi Assimaïdou, la rencontre permet aux participants d’analyser l’impact des réformes, de souligner leurs forces et faiblesses et proposer des mesures pour mieux faire.

« L’identification, la formulation, la mise en œuvre et le suivi des réformes de qualité dans le cadre des ministères et institutions de la République deviennent un gage pour assainir l’environnement des affaires dans notre pays et garantir les conditions pour plus de dynamisme dans la réalisation de l’activité économique et l’amélioration du bien-être de nos populations », a rappelé le ministre de la Planification.

Selon lui, la restructuration de l’économie togolaise par les réformes. Ce qui améliora la gouvernance économique, attirera les investisseurs, créera des emplois et fera reculer la pauvreté.

« Aujourd’hui, il nous est demandé d’aller au-delà par la transformation de notre gouvernance pour mieux répondre aux exigences de développement durable et ceci, dans le cadre de l’intérêt général de notre nation », ajoute-t-il.

A.H.

www.icilome.com