Les revendeuses veulent retrouver leur marché

186

Il y a 4 ans, les grands marchés de Kara et de Lomé partaient en fumée. Un acte criminel qui a plongé des milliers de commerçants dans le désarroi et les difficultés économiques. 

Les pouvoirs publics ont rapidement décidé de l’installation de sites provisoires, le temps de la durée de l’enquête et des travaux de reconstruction. Pas simple. 

A Lomé, les revendeuses se sont adaptées tant bien que mal au marché d’Agbadahonou en espérant regagner le plus rapidement possible celui historique du centre-ville.

Si Kara est moins problématique avec un investissement estimé à 3 milliards de Fcfa – les travaux ont débuté en septembre dernier -, les choses sont plus problématiques pour Lomé.

Selon les experts, il faudra 22 milliards pour réhabiliter le grand marché et le mettre aux normes de sécurité.

Les études architecturales, environnementales sont achevées. Reste à trouver les ressources financières.

Le Togo s’est tourné vers ses partenaires traditionnels, notamment, la BAD pour obtenir des aides.

Le grand marché de Lomé est le poumon économique de la capitale.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here