Les nouvelles directives de François Boko à l’opposition

Les nouvelles directives de François Boko à l'opposition

L’ancien ministre togolais de l’Intérieur, Me François Boko, depuis son exil en France, ne cesse d’exhorter les Togolais, surtout les acteurs politiques de l’opposition, à résister face au régime cinquantenaire de Faure Gnassingbé.

Dans un posting sur son compte Twitter, l’homme politique à qui le pouvoir de Lomé a refusé son retour au pays en mars dernier, invite les Togolais qui perdent de l’espoir à se ressaisir. Pour le Saint Cyrien, on ne peut venir à bout du régime RPT-UNIR que par des stratégies.

« Trêve de lamentations et de complaintes ! On ne conquiert jamais le pouvoir par des émotions, mais par des stratégies », a souligné l’ancien ministre de l’Intérieur.

Pour redonner un nouveau souffle à la lutte populaire qui semble avoir pris un coup dur depuis les élections législatives contestées du 20 décembre, Me François Boko propose une alternative aux leaders politiques de l’opposition. Il leur suggère de rester souder et solidaire en faisant bloc « derrière un leadership disposant de ressources suffisantes pour susciter l’adhésion populaire et le soutien de la communauté internationale ». « C’est le seul secret pour mettre fin à ce régime », a-t-il précisé.

Et de poursuivre avec cette interrogation : « Mais sommes-nous capables de mandater un leadership à cet effet, avec obligation de résultat dans un délai précis ? ».

Pour rappel, cela déjà 15 ans que l’ancien ministre de l’Intérieur a été contraint à l’exil par le régime de Faure Gnassingbé, le même régime qui a récemment refusé son retour au pays, et ce malgré l’accorde de principe donné par le locataire de la Marina.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.