Les lignes bougent

0
481

Pour le président du groupe parlementaire UNIR (majorité présidentielle), Christophe Tchao, la perspective d’un référendum destiné à approuver des modifications de la constitution n’empêche pas de dialoguer avec ceux qui s’opposent à ce projet.

C’est ce qu’il a déclaré lundi au micro de Radio Victoire.

‘Il faut quand même dialoguer pour arriver à un référendum accepté par tous’, a-t-il affirmé.

Il s’est félicité de l’évolution observée chez certains opposants qui se déclarent favorables à un dialogue et qui n’exigent plus le départ du chef de l’Etat.

Mais chez certain seulement car d’autres font du départ de Faure Gnassingbé – dont le mandat s’achève en 2020 – un préalable à toute évolution politique.

Une posture anti-démocratique difficilement tenable à court terme.

Republic Of Togo