Les images des milices à l’oeuvre: l’hopital de Bè débordé

 

Ces images prises dans la plus grande discrétion sont celles d’une meute de jeunes armés, rouant de coups, un citoyen à Lomé.

Bien atroces les dérives de ce clan, des jeunes armés presque légitimés par le ministre Yark Damehame qui tantôt les prend pour des jeunes qui défendent leur quartier. Et pourtant, ils sont équipés de pickups flambant neuves.

Il lui arrive également d’argumenter que ces miliciens sont partie des unités entonnoir, chargés de réprimer la vente du carburant dit frelaté.

Tend-on vers un État qui confère les armes et l’autorité publique à des groupes organisés?

L’hôpital du quartier de Bè a fermé ses portes. Il ne reçoit plus de blessés qui n’en finissent pas d’arriver. Officiellement, les responsables disent n’avoir plus de moyens d’accueil.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.