Les greffiers dénoncent un sabotage de leur mouvement

393

Depuis hier, il est distillé dans l’opinion l’information selon laquelle les greffiers ont suspendu leur mouvement d’humeur (entamé ce 13 juin et qui ne prendra fin que demain) pour accorder une chance aux discussions. De l’intox, rétorquent les intéressés.

Les greffiers ont entamé une nouvelle grève depuis le 13 juin et ce jusqu’à demain vendredi. Mais hier, un site proche du pouvoir a publié une dépêche qui laisse croire que les grévistes ont suspendu leur manifestation pour laisser place au dialogue.

C’est une « fausse information dans on ne sait pour quel but », dénonce Bagaza Koriko, porte-parole des grévistes. Il précise d’ailleurs que la prochaine grève aura lieu les 20, 21, 22 et 23 juin 2017, si d’ici là, ils n’obtenaient pas gain de cause.

Ce corps indispensable au fonctionnement de la Justice réclame de meilleures conditions de vie et de travail.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here