Les dialysés en appellent au ministère de la Santé

Le Centre de dialyse de l’hôpital universitaire Sylvanus Olympio de Lomé n’arrive plus à répondre à la demande. Un service minimum est actuellement assuré par seulement 3 infirmiers contre le double auparavant. Ce service traite en moyenne 100 patients par semaine.

L’association des dialysés du Togo a demandé lundi au ministère de la Santé appelle au d’améliorer les conditions de prise en charge.

11 appareils de dialyse avaient été installés au CHU il y a 4 ans avec l’aide de la coopération japonaise

Les cas d’insuffisance rénale sont de plus en plus nombreux au Togo. Le CHU de Lomé est l’un des principaux centres du pays à côté des structures privées pour les malades qui disposent de ressources.

Republic Of Togo