Les débats sur l’orientation budgétaire au coeur d’une session de formation des parlementaires togolais

17
les-debats-sur-l-orientation-budgetaire-au-coeur-d-une-session-de-formation-des-parlementaires-togolais

Les députés de la 6e législature ont entamé jeudi 11 juillet 2019 à Lomé, une session de formation autour de la question de l’orientation budgétaire. Formation conjointement financée par le Délégation de l’Union européenne au Togo et la Banque mondiale à travers le Projet d’appui à la gouvernance économique (PAGE).

Cette rencontre vise un accompagnement du gouvernement dans la mise en œuvre des réformes indispensables à la réalisation de l’axe 3 du Plan national de développement (PND) qui ambitionne une croissance économique durable et inclusive du Togo d’ici cinq ans. L’autre objectif, ont confié les organisateurs à l’Agence AfreePress, est d’amener les parlementaires togolais à cerner les généralités du débat parlementaire d’orientation budgétaire, acquérir les outils d’analyse desdits débats et améliorer leur connaissance sur les grands principes de ce domaine.

« Le soubassement de tout développement est l’argent. C’est pourquoi, il est nécessaire d’orienter le budget de l’Etat vers les actions les plus prioritaires à réaliser dans le pays. Ainsi le débat d’orientation parlementaire permet au gouvernement d’avoir l’avis de la représentation nationale sur les choix budgétaires», a expliqué à AfreePress, Djossou Semondji, président de la commission des finances de l’Assemblée nationale.

L’exercice intervient aussi dans un contexte de mise en œuvre effective des budgets programmes au Togo telle qu’il a été recommandé par les lois de finances au sein de l’UEMOA et internalisé dans l’arsenal juridique togolais.

Selon la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tségan Dzigbodi, ce atelier vient à point nommé au moment où le gouvernement sollicite, conformément aux dispositions légales, les députés pour l’organisation du débat d’orientation budgétaire en déposant sur leurs bureaux le document de base dudit débat.

La Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, Hawa Cissé Wagué, a de son côté salué l’initiative, qui selon elle va permettre aux députés de « s’inscrire dans le plan de réformes du Togo et de se doter des outils et compétences nécessaires pour la préparation du projet des finances en examinant les choix stratégiques et budgétaires du gouvernement ».

Amen A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here