Les chroniques de Bélizem: 1 milliard virtuel, l’avenir de la nation à jeun?

Une fois n’est pas coutume, l’actualité bouillonnante, une chronique ou une nique chronologique s’impose ! Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur 1 milliard de nos francs. Aussi virtuel soit-il, la question est posée aux twittos de faire un budget avec cette somme sur des projets avec obligation de tout utiliser. Les gens répondent là-bas qu’ils veulent organiser des colloques avec et que la somme ne suffirait même pas. Des colloques féministes sûrement.

Lire aussi:Les chroniques de Bélizem: Mes frais ont augmenté, Le salaire non; Nous, on vise Mars

Dans un pays qui sort doucement du manque d’infrastructures, on ne peut décemment pas décerner le titre « d’avenir de la nation » à tout le monde… Nicolas Lawson très offusqué par cette dilapidation des fonds (virtuels) viendra nous dire : « mawu né épargné ewan nami ».Parlant de Dieu, il paraît qu’il serait très en colère contre nous, surtout contre la jeunesse togolaise. Et qu’il faille jeûner et prier pour apaiser sa colère. Question pour un champion, Oups! un Dieu, enfin pour ses porte-paroles : Que lui avons-nous fait ? Le peuple de Dieu attend les réponses.

Je jeûne malheureusement parfois, par nécessité ou par faim. Mais depuis hier, c’est plus pour brûler les calories et avoir la forme d’Eto’o ou de Fally. Ils ont les bonnes petites. Évidemment, ce physique va avec leur compte en banque, mais il faut faire avec ce qu’on a. Malgré le fait que six plaquettes de chocolat fondent vite devant 6 voitures, il nous faut aussi exister dans l’ombre des grands, alors prolétaires du monde, jeûnez ! Selon certaines indiscrétions (chez la vendeuse d’ayimolou), c’est parce qu’il ne neigeait pas sur les pelouses, contrairement à hier en Bavière, que le Togo ne s’est pas qualifié pour la CAN. Prochainement, comme dans un pays d’Afrique centrale, ou dans les Émirats, on fera venir la neige d’Europe.

Lire aussi:Messieurs et dames, faites tourner la caméra-les chroniques de Bélizem

Très proche des Émirats, un bébé iraquien a eu la chance d’être né avec trois pénis. Mais malheureusement, comme au temps des israélites dans l’Égypte des pharaons, des infirmières féministes ont décidé que c’était un sacrilège et que grand, il justifierait son infidélité par la possession de trois sexes, donc lui en ont enlevé deux ! (Avant de tomber sur moi, sachez que deux étaient inutiles et qu’il s’agit d’une malformation). Heureusement, le pays va bien. Désormais, pour créer une Sarl, tout se passe en ligne. Une inquiétude par contre chers amis juristes : Un bar est-il une Sarl ? Et une auberge ? Je demande pour des amis. Avant de partir, les sextapes c’est la vie ! Les féministes aussi donnent la vie ! Mais n’oubliez pas, les test ADN certifient cette vie !
Pas les vidéos Bim !

#leschroniquesdebelizem

illustration © Getty Images/Godong

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.