Les armes légères prolifèrent

131

La 3e Conférence d’examen Programme d’action des Nations unies sur les armes légères et de petit calibre (ALPC) aura lieu en juin prochain à New York.

Une réunion régionale de préparation s’est ouverte mercredi à Lomé.

Le choix de la capitale togolaise pour cette rencontre est logique. C’est en effet le siège du Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

Pendant trois jours, représentants des pays d’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est et d’Afrique australe vont discuter de différentes thématiques comme la question des sites de stockage, le marquage des armes et leur traçabilité et le renforcement de la coopération régionale.

En dépit des mesures prises par de nombreux Etats africains, la prolifération des armes légères est toujours une réalité, a reconnu le ministre togolais de la Sécurité, Damehame Yark.

Se procurer un pistolet ou un AK47 est un jeu d’enfant. Pour quelques centaines de dollars, sont disponibles sur le marché. Elles sont surtout utilisées par les réseaux criminels. Les groupes terroristes utilisent d’autres réseaux d’approvisionnement. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here