L’eau potable arrive à Akparé et bientôt ailleurs

Le président Faure Gnassingbé a donné vendredi à Akparé (région des Plateaux, 195km au nord de Lomé) le premier coup de pioche des travaux d’adduction qui permettront à la population d’avoir accès à l’eau potable. Il avait à ses côtés le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agazadi.

Cette initiative fait partie du Projet d’hydraulique villageoise BID3 d’un coût global de 7 milliards de Fcfa, financé par l’Etat initié par l’Etat et la Banque islamique de développement (BID).

Les prochains bénéficiaires seront des villages situés dans la région maritime et celle des plateaux. Il est prévu la construction de 300 forages et la réhabilitation d’une centaine d’autres.

Le gouvernement poursuit ainsi son action en faveur des Togolais les plus défavorisés, enclavés, sans grande opportunité en matière d’entreprenariat.

L’eau et l’électricité – l’installation de petites centrales photovoltaïques – sont autant d’atouts pour donner leur chance aux populations laissées au bord de la piste pendant des décennies.

Une politique qui correspond au mandat social de Faure Gnassingbé avec la promotion des soins de santé de meilleure qualité et d’une éducation de bon niveau, y compris dans les villages les plus reculés.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.