Le Togolais Houngbo affrontera quatre candidats à l’élection du chef de l’OIT

Quatre candidats affronteront l’ancien Premier ministre togolais, Gilbert Fossoun Houngbo, dans la course au poste de Directeur Général de l’Organisation internationale du travail (OIT) des Nations Unies. Les élections vont clôturer ce vendredi les deux jours d’auditions qui exposent des visions contrastées pour l’avenir de l’organisation.

Fondée en 1919, l’OIT est la plus ancienne agence spécialisée des Nations Unies, avec 187 États membres qui sont dans le système des Nations Unies représentés par les gouvernements, les employeurs et les travailleurs.

Le poste de Directeur Général de l’OIT est l’un des postes privilégiés à l’ONU à Genève.

Les quatre candidats qui affronteront le Togolais sont l’ancien ministre sud-coréen des Affaires étrangères Kang Kyung-wha ; le député de l’OIT Greg Vines d’Australie, l’ancienne ministre du Travail de France Muriel Penicaud et l’entrepreneur sud-africain Mthunzi Mdwaba.

Ce dernier dirige diverses entreprises en Afrique et a occupé plusieurs postes de direction dans des organisations patronales.

Penicaud, 66 ans, a été ministre du Travail en France de 2017 à 2020, initiant les grandes réformes sociales du président Emmanuel Macron, notamment l’assurance-chômage, la promotion de l’apprentissage, l’égalité des sexes et la modification de la législation du travail.

Kang a été la première femme ministre des Affaires étrangères de Corée du Sud, en poste de 2017 à février de l’année dernière.

Vines est Directeur général adjoint de l’OIT pour la gestion et la réforme depuis 2012. Avant cela, il a représenté l’Australie à l’OIT, présidé le groupe de travail de la fonction publique du Timor Leste et a été commissaire aux normes du secteur public de l’État de Victoria.

La course est lancée pour succéder à l’ancien syndicaliste britannique Guy Ryder à la fin de son deuxième mandat de cinq ans.

Houngbo, quant à lui, a été Premier ministre du Togo de 2008 à 2012. Il est président du Fonds international de développement agricole. Il a débuté dans la finance avant d’occuper un poste à la direction du Programme des Nations Unies pour le développement.

Basée dans un vaste bloc rectangulaire rationaliste conçu dans les années 1960, l’OIT a pour objectifs de promouvoir les droits au travail, d’encourager de bonnes opportunités d’emploi, d’améliorer la protection sociale et de renforcer le dialogue sur les questions liées au travail.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.