Le Togo pourrait se transformer en hub énergétique

66

Le Togo envisage d’acheter du gaz naturel liquéfié (GNL) à la Guinée Equatoriale.

‘La signature d’un contrat de vente et d’achat interviendra sous peu entre les deux Etats’, a indiqué mercredi le ministre de l’Energie, Marc  Ably-Bidamon, de retour d’une visite à Malabo.

Aucun détail n’a été communiqué sur le contenu de l’accord.

Le projet consisterait, selon des experts, à construire à Lomé un terminal GNL destiné à alimenter les pays enclavés (Niger, Mali, Burkina Faso).

Mais une infrastructure de cette nature n’a de logique économique qu’à la condition de fournir au minimum 500 Mw.

La capitale togolaise pourrait donc fournir les centrales des pays de l’hinterland pour leur alimentation en électricité.

Mais en plus, le gazoduc ouest-africain serait un véhicule très utile pour alimenter directement le Ghana et le Bénin.

Dans ces conditions, le Togo deviendrait un véritable hub énergétique dans la région.

Le Plan national de développement (PND) vise d’ailleurs à faire du Togo une base régionale de premier plan pour la logistique, la finance et l’énergie.

Le Bénin travaille sur un projet similaire avec Gasol (Grande Bretagne) et Socar (Azerbaïdjan) pour installer des équipements de stockage flottants et une unité de regazéification au port de Cotonou.

La Côte d’Ivoire est également actif sur ce marché avec la construction par Total d’un terminal d’importation de GNL pour approvisionner les centrales du pays. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here