Le Togo ferme ses frontières aux poissons en provenance du Bénin

0
638

Le gouvernement togolais a confirmé jeudi  la découverte de milliers de poissons morts dans le lac de Toho, au Bénin dans la communauté d’Athiémé, localité frontalière avec le Togo au niveau du Bas-Mono. Dans un communiqué conjoint, les ministères en charge de l’agriculture et de la protection annoncent des mesures contraignantes pour assurer la protection des populations.

Dans le communiqué, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et celui de la santé et de la protection sociale révèlent que des sources concordantes en provenance du Bénin indiquent qu’il s’agissait d’un empoisonnement des poissons du lac par un produit de nature inconnue pour l’instant.

Ils ajoutent qu’il s’agit d’un événement inattendu jamais enregistré qui peut entrainer une intoxication alimentaire collective grave au sein des populations.

Selon la note gouvernementale, pour assurer la protection des populations des mesures ont été prises pour intensifier des contrôles aux frontières par les services compétents en vue d’empêcher l’entrée des poissons suspects sur le territoire togolais.

« Toute cargaison de poissons en provenance du Bénin à destination du Togo, non accompagnée de certificat sanitaire sera purement et simplement saisie et détruite », ont annoncé MM. Mijiyawa et Agadazi.

Les ministres invitent la population à la vigilance et l’application scrupuleuse de ces dispositions. Ils rappellent que toute intoxication consécutive à la consommation de poissons, devrait être immédiatement signalée au centre de santé le plus proche.

TogoBreakingNews.info