Le Togo et la Chine vont renforcer leur partenariat économique

Le Togo et la Chine vont renforcer leur partenariat économique

(Togo Officiel) – La Commission mixte de coopération économique, commerciale et technique entre la Chine et le Togo a tenu lundi sa deuxième session. Les travaux, co-présidés en visioconférence par la Secrétaire Générale de la Présidence de la République, Sandra Ablamba Johnson, et Qian Keming, Vice-ministre chinois du Commerce, ont surtout porté sur une revue de la coopération bilatérale et la prise de nouveaux engagements.

Il est indéniable que l’état de la mise en œuvre des engagements des deux parties est globalement satisfaisant. D’importantes réalisations ont été également enregistrées dans divers domaines de coopération, notamment l’eau, l’éducation, la santé, l’agriculture, les travaux publics, les transports, la communication, l’économie numérique, le commerce, les infrastructures administratives et des sports”, a relevé la ministre.

1 MIN

En effet, depuis la création en 2008 de cette commission, de nombreux progrès ont été réalisés, notamment en termes d’échanges commerciaux. Des efforts que Pékin entend consolider, en articulant son appui autour de la nouvelle feuille de route gouvernementale qui fait la part belle à de nombreux secteurs : santé, infrastructures, énergies, digital, commerce, investissements entre autres. “La chine est disposée à apporter plus d’assistance à la partie togolaise dans la mesure de son possible et suivant la faisabilité et la maturation des projets avancés”, a d’ailleurs déclaré Qian Keming.

De nouvelles annonces

Dans cette optique, l’Empire du Milieu va renforcer son implication dans plusieurs secteurs au Togo. Une mission est ainsi annoncée dans des projets d’hydrauliques villageoises dans les cinq régions. Celui d’accès à la télévision par satellite dans 200 villages, devrait également accélérer. Des travaux de réhabilitation sont en outre annoncés à l’Aéroport de Niamtougou et au Palais de la présidence de Lomé.

La Chine apprécie les efforts agissants de la partie togolaise en vue de son propre développement économique et de l’amélioration de son environnement des affaires et est prête à encourager les entreprises chinoises à participer aux projets majeurs dans les domaines soulignés dans la feuille de route, tels que l’économie numérique, l’énergie, la protection environnementale et la production industrielle”, a réitéré le vice-ministre chinois.

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.