Le Togo découpé en 116 communes en vue des élections locales Featured

2267

Le projet de loi portant création des communes a été voté vendredi par les députés réunis en séance plénière. 59 députés majoritairement issus du Groupe parlementaire UNIR ont accordé leurs voix au projet du gouvernement et qui institue 116 communes au Togo. L’Opposition a voté contre le texte.

Selon le texte qui est devenu désormais une loi, le territoire togolais est découpé en 116 communes. A noter 6 des communes se retrouvent dans la nouvelle préfecture d’Agoè. Le reste de la préfecture du Golfe compte également 6 communes. Ce qui est dénoncé par l’opposition qui dénonce des calculs politiques. Aux termes de la loi toutes les préfectures comptent au moins 2 communes.
Alors que plusieurs députés de l’opposition dénoncent la promotion d’un groupe ethnique au détriment d’autres et des calculs politiques du pouvoir pour contrôler l’essentiel des communes, le ministre Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales recuse et explique.

« Ces communes sont créées sur la base d’un regroupement judicieux des cantons ou des quartiers de certains grands cantons proposé dans la feuille de route sur la décentralisation et les élections locales établie par le comité créé à cet effet par le gouvernement », a indiqué le ministre.

Pour M. Boukpessi les critères ayant permis le découpage sont la situation géographique, les aspects sociologiques et historiques, les potentialités économiques locales et les aspects démographiques.

Des députés de l’opposition ont demandé de revoir ces critères ainsi que les dénominations de certaines communes. D’autres ont proposé d’ajourner le vote de la loi pour trouver un consensus. Ais les députés du pouvoir ont estimé qu’il n’y a pas moyens de retourner en arrière.
Le vote de la loi instituant les communes devra être suivi par l’organisation des élections locales, annoncées préalablement pour au plus tard décembre 2018.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here