Le SYNPHOT boude encore le 1er Mai

160

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers Togo (SYNPHOT), comme par le passé, ne célébrera pas le 1er Mai, la fête des travailleurs dont celle de 2019 correspond à la 133è édition. Ainsi en a décidé son bureau.

Si depuis 2015, le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo est resté calme, c’est parce qu’il respecte la trêve sociale décrétée par la Synergie des travailleurs du Togo (STT), centrale à laquelle il appartient. Afin que les autorités puissent trouver une solution aux problèmes sociaux soulevés.

En dépit de plusieurs rencontres avec le gouvernement, les partenaires sociaux, aucune mesure concrète n’est obtenue jusqu’ici. Malgré le fait que le rapport du groupe de travail ait été remis au Premier ministre, Komi Selon Klassou, le 21 février dernier.

Le Secrétaire général du SYNPHOT, Dr Gilbert Tsolenyanu, rappelle également que personne ne parle plus des conclusions du dialogue commencé le 11 mai 2018 avec les centrales syndicales.

Au regard de tout cela, le syndicat des acteurs hospitaliers, en signe de mécontentement et de protestation, demande à ses membres de boycotter une nouvelle fois la célébration de la fête du 1er Mai. Et que chacun reste chez lui le jour du festin.

Si rien n’est fait, dans les tout prochains jours, l’accalmie en cours aujourd’hui pourrait être troublée, menace-t-on à mors voilés.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here