Le supplice de Lomé après la pluie

1133

La circulation ce matin est devenue encore compliquée pour les Loméens. La pluie qui a mouillé la capitale ce samedi matin a encore fait, sur son passage, des dégâts. Dans la plupart des quartiers, les pieds sont dans l’eau.

Depuis 4 heures du matin, la dame pluie a pris en otage toute la ville de Lomé et ses environs. Pendant plus de 4 bonnes heures, les Loméens étaient soumis au supplice de la pluie. C’est aux environs de 8 heures 30 minutes que la nature est devenue un peu clément et que les gens commencent par sortir de leur maison pour vaquer librement à leurs diverses occupations. Mais comme d’habitude à Lomé, après la pluie, c’est toujours le mauvais temps.

Actuellement, il est difficile de circuler librement dans les rues et ruelles de Lomé. La pluie a été sans pitié pour les habitants de plusieurs quartiers de la capitale togolaise, notamment Gbadago, Hanoukopé, Tokoin Ramco, Nukafu.

A Bè-kpéhénou, les boulevards Notre Dame des Apôtres et Houphouët-Boigny n’ont pas pu résister aux caprices des gouttes d’eau. Ils sont submergés. Pour les usagers qui tentent d’emprunter ces boulevards, c’est un véritable parcours du combattant.

Selon des observateurs avertis, ce n’est que le début du commencement. Le ciel est toujours nuageux et les prévisions météorologiques ne disent pas le contraire. La menace d’inondation est réelle, Lomé risque encore d’être une cité lacustre cette année.

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here