Le soja togolais a de l’avenir

135

De nombreuses contraintes handicapent les exportations de soja conventionnel et biologique. Contraintes identifiés dans un rapport réalisé récemment par le ministère du Commerce. 

Outre la production encore très limitée, la qualité ne correspond pas aux normes exigées par les Européens et les Américains.

Depuis mercredi, les acteurs de la filière sont réunis pour définir une stratégie nationale de promotion des exportations.

Le Togo produit près de 23.000 tonnes de soja (derniers chiffres de 2015) qui rapporteraient 4 milliards de Fcfa. Le secteur emploie près de 300.000 personnes.

Le potentiel existe et peut offrir de nombreuses opportunités à condition de fixer un cap clair et d’adapter la production aux exigences des marchés extérieurs. Enfin, le volet transformation (huile, farine, lait, fromage), toujours très rémunérateur, devra être pris en compte. 

Le président Faure Gnassingbé a inauguré en janvier dernier une usine de  transformation de soja et d’arachide dans le canton de Kparatao (région Centrale, Nord-Togo).

Elle dispose d’une capacité de production de 6.000 tonnes/an et permettra de valoriser les produits agricoles locaux, et d’établir un partenariat durable entre producteurs, transformateurs et distributeurs.

Republic Of Togo

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here