Le secteur minier va se doter d’un cadre pour réglementer le réinstallation et l’indemnisation des populations affectées par ses activités

Le secteur minier va se doter d'un cadre pour réglementer le réinstallation et l'indemnisation des populations affectées par ses activités

(Togo Officiel) – Le ministère des mines et de l’énergie organise ce jeudi 5 décembre 2019 à Adedikope (22 km de Lomé), un atelier de deux jours pour amender et valider le Cadre de la Politique de Réinstallation de population (CPRP) du secteur minier au Togo.

Ce document, qui devrait permettre d’encadrer la relocation des populations affectées par les activités d’exploitation minière, réunit des acteurs du secteur extractif (directeurs centraux du ministère de mines, entreprises minières, organisations de travailleurs des mines), des chefs de cantons et villages, et des représentants des organisations la société civile togolaise.

Ces travaux se tiennent dans le cadre du Projet de développement et de gouvernance minière (PDGM), avec l’appui du Groupe de la Banque mondiale. Ainsi, selon Balakindi Abalo, spécialiste en sauvegarde sociale et environnementale du PDGM, le document, une fois adopté, permettra de définir la réinstallation des populations touchées par une exploitation minière, ainsi que les mécanismes d’accompagnement et d’indemnisation.

Notons que ce Cadre (dont la mise en place était une des recommandations d’une étude préalable), vient renforcer les outils disponibles pour réglementer les activités extractives au Togo.

Lire aussi:

59% de Togolais souhaitent une amélioration de la gestion des impacts environnementaux de l’activité minière 

Le Togo se dotera bientôt d’une nouvelle stratégie minière

Source : RepubliqueTogolaise.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.