Le secteur informel a sa couverture maladie

32

En dehors de l’Institut national d’assurance maladie (INAM), les réflexions se poursuivent pour étendre la couverture maladie à d’autres couches non encore prises en compte notamment le secteur informel.

C’est dans ce contexte que le promet de Promotion de la microassurance dans le secteur informel à Lomé (PMSIL) est mis en place. Il est géré par l’organisation non gouvernementale Centre de recherche-action pour l’environnement et le développement intégré (CREDI). Ce projet est destiné aux ménages les plus modestes et vise à leur assurer une couverture maladie universelle dans une approche participation et innovante.

Au ministre en charge de la Protection sociale, on estime que « Le Lancement de ce projet de microassurance vient encore rappeler le travail qui se fait déjà et qui se fera davantage à l’endroit de la population du secteur informel et sera une grande utilité pour renforcer le travail déjà commencé par le gouvernement togolais avec les partenaires nationaux et internationaux ».

Une phase pilote de trois (3) ans est nécessaire afin de déduire la réussite du PMSIL dans le pays ou non. Pour le moment, il cible 9000 mutualistes dans la commune de Lomé et ses environs.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here