Le rappeur T.I. contrôle chaque année l’hymen de sa fille

33


La révélation du rappeur américain T.I. qui s’est récemment illustré dans l’émission Rythm’n’Flow sur Netflix, a fait trembler les réseaux sociaux.

L’artiste américain a déclaré qu’il voulait s’assurer qu’elle était toujours vierge. Il a également ajouté qu’il s’agissait “d’une manière de prouver, le jour de son 18ème anniversaire, que son hymen est toujours intact“.

Comment-est qu’un père, en 2019, peut imposer une visite annuelle chez le gynécologue à sa propre fille pour “vérifier qu’elle est toujours vierge” ?. C’est pourtant ce qu’il explique dans le podcast Ladies Like Us , qui a été posté mardi. Quand l’intervieweuse lui demande si il a déjà eu une conversation à propos du sexe avec sa fille aînée de 18 ans, Deyjah Harris, qui est en première année à l’Université, TI n’hésite pas une seconde à expliquer qu’il a fait ” mieux que ça” . Il a ensuite mentionné qu’après la fête de son 16e anniversaire, il avait placé un post-it sur sa porte où il était écrit “Gyno. Demain. 9h30”.

Des testes “de virginité” qui pourtant, ne servent à rien. L’hymen peut se briser autrement qu’en ayant des rapports sexuels, notamment en faisant du sport, ou en utilisant des protections menstruelles, comme des tampons. En Belgique, l’Ordre des Médecins a d’ailleurs demandé la fin de ces tests considérés “inutiles pour la santé, sans pertinence scientifique et lourd de conséquences potentielles sur le bien-être de la patiente” . En octobre 2018, l’OMS listait une vingtaine de pays dans lesquels les attestations de virginité étaient encore en vigueur, dont l’Afghanistan, le Brésil, le Maroc ou l’Afrique du Sud, mais également les Pays-Bas, le Canada et donc, la Belgique.

” Le consentement et le respect de la patiente posent question. Ces examens sont souvent demandés par des tiers sans considération pour l’intimité personnelle et le droit à la vie privée de la personne concernée. Ils peuvent être vécus comme une agression” signale l’Ordre des médecins, dont la décision est saluée par les professionnels.

TI a indiqué qu’il était au courant que l’hymen pouvait se déchirer autrement que par la pénétration sexuelle. Et c’est là que la conversation prend une tournure encore plus absurde. “Le gynécologue m’a dit : je veux juste que vous sachiez qu’il est possible que l’hymen se rompe en faisant de la bicyclette, de l’athlétisme, de l’équitation ou simplement d’autres formes d’activité physique sportive” ce à quoi le rappeur a répliqué “Écoute, Doc, elle ne monte pas de chevaux, elle ne fait pas de vélo, elle ne fait pas de sport. Vérifie l’hymen, s’il te plaît, et rends-moi rapidement mes résultats”.

Des déclarations qui ont suscité, très logiquement, la colère des internautes face à une pratique considérée comme archaïque et dégradante, soulignant l’absurdité des propos de T.I.

Avec mousique.be

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here