Le propriétaire de l’immeuble effondré à Adawlato à la barre

73


Le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie monte au créneau et accuse le propriétaire de l’imposant immeuble effondré au grand marché de Lomé le 1er juin dernier, faisant des victimes.

En début de ce mois de juin, les deux derniers niveaux d’une bâtisse de sept (7) étages s’effondrent. Le bilan est lourd : officiellement, trois personnes sont mortes en plus de plusieurs blessés graves.

Fiatuwo Kwadjo Sessenou, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie pointe du doigt la responsabilité du propriétaire de l’immeuble qui n’a pas respecté les normes requises.

Le propriétaire, selon le ministre, « avait obtenu en 2011, un permis pour construire un immeuble de cinq étages. Curieusement, nous constatons aujourd’hui que le propriétaire a encore ajouté deux niveaux, donc cela fait sept étages, sans avoir obtenu un permis pour les deux derniers niveaux ».

Et de souligner « que cette construction est faite dans une situation illégale et nous déplorons à ce jour 3 morts et 6 blessés ». Les blessés, insiste l’autorité, sont pris en charge par le gouvernement.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here