Le prix Nobel de la paix décerné à un Congolais

20

Cette année, le prix Nobel de la paix a été décerné à un africain et une irakienne. Il s’agit du médecin congolais Denis Mukwege et l’ex-esclave du groupe Etat islamique, l’Irakienne Yazidie Nadia Murad.

Ils ont reçu cette distinction ce vendredi 05 octobre 2018 « pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre ».

C’est un prix Nobel de la paix très symbolique et très fort qu’a décerné ce vendredi 5 octobre 2018, le Comité Nobel norvégien, puisqu’il récompense deux personnes très impliquées dans la lutte contre les violences faites aux femmes en temps de guerre, le Congolais Denis Mukwege et la Yézidie Nadia Murad.

Ils succèdent ainsi à la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN), qui avait reçu le prix nobel 2017 de la paix.

L’un gynécologue, l’autre victime, Denis Mukwege et Nadia Murad incarnent une cause planétaire qui dépasse le cadre des seuls conflits, comme en témoigne le raz-de-marée planétaire « MeToo » déclenché il y a un an par des révélations de la presse.

De sa clinique de Panzi à Bukavu, dans l’est de la République démocratique du Congo, le célèbre gynécologue a fait une courte allocution dans laquelle il a tenu à dédier son prix « aux femmes de tous les pays meurtries par les conflits et confrontées à la violence de tous les jours ».

Le co-lauréat s’est déclaré « honoré » de partager son prix avec Yézidie Nadia Murad avec qui il partage « ce combat ». Dès l’annonce faite par le comité du Nobel, Denis Mukwege, a été ovationné par les personnes présentes dans sa clinique, comme on peut le voir ci-dessous dans une vidéo partagée sur Facebook.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here