Le président Emmanuel Macron bénit la dictature de Faure Gnassingbé et insulte les citoyens du Togo [Communiqué]

InterTogo

│COMMUNIQUÉ│

Le président Emmanuel Macron bénit la dictature de Faure Gnassingbé et insulte les citoyens du Togo.

L’histoire du Togo est celle d’une minorité clanique qui a toujours confisqué le destin de ses concitoyens, depuis plus d’un demi-siècle.

Le samedi 22 février 2020, de manière irrévocable et à travers l’élection présidentielle indélicatement organisée par le gouvernement togolais et la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Peuple a saisi l’occasion pour rejeter le régime qui l’étouffe et l’assujetti.

Le défaut par la CÉNI, la Cour Constitutionnelle et le gouvernement sortant de Faure Gnassingbé d’apporter la preuve de la régularité et de la sincérité des résultats fantaisistes publiés, en toute conformité avec « l’idéal démocratique » prescrit par la Constitution togolaise, assure et renforce la victoire de Gabriel Messan Agbéyomé KODJO, comme le choix légal et légitime de la majorité des citoyens du Togo, en tant que Président élu lors de la Présidentielle du 22 février 2020.

InterTogo considère la reconnaissance du président togolais sortant, M. Faure Gnassingbé, par le président de la République française, M. Emmanuel Macron, comme une insulte au Peuple togolais en lutte pour sa dignité ainsi que pour la reconquête de la République confisquée par la dictature cinquantaine des Gnassingbé, père et fils ; un régime despotique bien connu de la France officielle.

InterTogo considère également que, le long délai observé par les autorités françaises, joint à la suspension de certains journaux togolais en réponse à une requête de l’ambassadeur de France, au Togo, ainsi que le contenu multiple et asymptotique de la Lettre de félicitations soumise à la signature du président Emmanuel Macron, dépeignent gravement l’acte d’absolution adressé à la dictature togolaise comme une contrepartie éhontée du « commerce des indulgences » des temps nouveaux, entre les autorités françaises et le régime despotique togolais devenu rentable à une filière aux intérêts obscurs assumés.

1er avril 2020

InterCitoyens & InterAmis du Togo

Contact :
[Pierre S. Adjété, porte-parole ● Téléphone : +1(819) 770-6969]

Télécharger la version PDF du Communiqué

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.