Le PDP de Bassabi Kagbara demande au gouvernement d’« engager immédiatement un dialogue sincère »

Les événements malheureux survenus samedi dernier au cours des manifestations organisées par le PNP ne laisse pas indifférent le Parti démocratique panafricain (PDP). Dans un communiqué rendu dont nous avons copie, Bassabi Kagbara, le président du parti, rappelle au gouvernement son devoir de protéger et de garantir les droits de manifestation aux citoyens et l’appelle à ouvrir un dialogue sincère.

Communiqué du PDP
Situation socio-politique au Togo

Le Parti Démocratique Panafricain (PDP) s’indigne que le sang des valeureux fils de notre pays ait encore coulé lors des manifestations du Parti National Panafricain (PNP), le samedi, 19 août 2017.

Face à la situation délétère qui prévaut présentement dans notre pays, le Parti Démocratique Panafricain (PDP) appelle à la raison le gouvernement car c’est à lui qu’incombe la lourde charge de garantir les droits fondamentaux de liberté de manifestation des citoyens.

Dès lors, nous demandons au gouvernement d’engager immédiatement un dialogue sincère, pour les problèmes épineux des réformes institutionnelles et constitutionnelles en vue d’éradiquer les nombreux problèmes de pauvreté et de misère qui accablent le peuple.

Le dialogue entre les partis doit être le seul remède à privilégier, pour la paix sociale et le progrès économique de la population.

Par ailleurs, le Parti Démocratique Panafricain (PDP), demande à toute la population de rester unie et calme, pour la cohésion nationale et le bonheur de la nation tout entière.

Le PDP adresse enfin ses condoléances les plus attristées, aux familles éplorées et souhaite un prompt établissement aux blessés.

Que Dieu apaise les cœurs meurtris et bénisse le Togo !

Lomé, le 22 août 2017
Le Président National du PDP
Bassabi KAGBARA

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.