Le parapluie de la division

29

La Tabaski 2019, ce fut le 11 Août dernier au Togo. Et comme d’habitude, la prière musulmane qui ouvre officiellement les festivités a été dite sur le terrain d’Agoè. Mais il y a de ces faits divers ou insolites au pays qui méritent que l’on revienne dessus. Et c’est ce que nos confrères de Icilome ont fait ce jour à travers un écrit.

Selon notre confrère en ligne, « il est aujourd’hui clair que dans certaines localités du Togo, les populations, notamment les jeunes refusent la politisation de ce qui constitue leur tradition ou la religion. A l’issue de la prière musulmane dimanche à Agoè, l’Imam, naturellement, a voulu faire le prêche. Pour le protéger du soleil, on a dressé un large parapluie sur lui. Jusque-là, le problème n’y est pas encore. Mais le hic, c’est lorsque les gens constatent des images de Faure Gnassingbé sur le parapluie. Indignés, des jeunes présents à la prière ont arraché le parapluie, estimant qu’il est inconcevable de dresser l’image du chef de l’Etat sur des lieux de la sainte prière ».

Et les protestations entendues se résument bien en des termes d’un jeune contestataire… dont notre confrère relève les propos : « Nous ne comprenons pas pourquoi au moment où on dit non au quatrième mandat de Faure, on vient faire la publicité de celui-ci à travers l’Imam. Que vient chercher le parapluie portant la photo du Président Faure dans une prière musulmane comme celle-ci ? ».

On peut donc comprendre à suffisance par ces propos, rapporte toujours le confrère que « visiblement, si ce parapluie n’avait pas été enlevé rapidement, l’on ne sait ce à quoi cette prière serait transformée hier. Les responsables ont eu le courage de l’enlever à temps. Tout ceci se passait sous le regard des forces de l’ordre présentes sur les lieux. La prière s’est déroulée ensuite dans le calme ».

Toutefois, il est à noter qu’au même moment où se déroulait cette contestation d’un parapluie à son effigie, plusieurs kilomètres plus loin au Lycée de Tokoin, le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé assistait en chair et en os et sans heurt à la grande prière musulmane ensemble avec les dignitaires de l’Union musulmane du Togo.

Sacré Togo à deux vitesses.

T228

N.B : Photo archive pour simple illustration

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here