Le Palais des Congrès bouclé par des gendarmes, policiers et militaires

1216

Le Palais des Congrès de Lomé, siège de l’Assemblée nationale est sous haute surveillance ce matin.

Il faut être courageux pour s’approcher de la zone. Même les fonctionnaires sont systématiquement fouillés. Des policiers, gendarmes et militaires, lourdement armés, y veillent. On se croirait dans un Etat d’urgence.

L’opposition a appelé le peuple togolais à une manifestation ce matin devant le siège de l’Assemblée nationale pour crier son ras-le-bol contre le projet de loi du gouvernement.

Cette manifestation a été qualifiée d’illégale sur RFI par Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique.

A suivre.

I.K

www.icilome.com