Le ministère de Sécurité manque de dotation adéquate, selon Ouro-Akpo Tchagnao

0
628

Député de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Ouro-Akpo Tchagnao, trouve déplorables les conditions dans lesquelles les policiers brûlés suite à l’incendie de leur véhicule, ont succombé à leur blessure.

Dans une interview consultable dans les colonnes du quotidien Liberté N°2426, Ouro-Akpo Tchagnao, également membre de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, critique le gouvernement après les décès des policiers dont leur voiture a pris feu.

« J’ai été outré, choqué et désabusé lorsque j’ai appris que les premières victimes étaient décédées et que les deux autres qui pouvaient être considérées comme des rescapé, étaient évacuées au Ghana, faute de structure sanitaire idoine », regrette-t-il.

Selon lui, « c’est vraiment regrettable qu’après 57 ans d’indépendance, on ne puisse pas avoir un centre au Togo pour les grands brûlés ».

Au même moment, insiste-t-il, « la dotation des affaires communes du ministère de la Sécurité est de 13 millions FCFA par an alors que l’hôtel du président nous coûte 22 millions par jour ».

Ce régime cinquantenaire, a tout simplement « failli », relève l’opposant.

A.H.

www.icilome.com